Posts tagged fukushima

"Désastre planétaire en puissance", "incendie radiologique catastrophique", "radioactivité équivalente à 5 000 fois la bombe nucléaire d’Hiroshima”. Depuis quelques mois, les médias agitent le spectre d’une nouvelle catastrophe à la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi au Japon, qui s’avèrerait bien pire que celle du 11 mars 2011. En cause : la piscine du réacteur 4, dans laquelle sont entreposées 1 535 barres de combustibles, soit 264 tonnes de matières fissiles hautement radioactives.

Nouvelles craintes de fission nucléaire à la centrale de Fukushima

http://www.lemonde.fr/japon/article/2011/11/02/nouvelles-craintes-de-fission-nucleaire-a-la-centrale-de-fukushima_1597142_1492975.html

L’opérateur de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, au Japon, a annoncé, mercredi 2 novembre, qu’il avait commencé à injecter un mélange d’eau et d’acide borique dans l’un des réacteurs, où une nouvelle réaction de fission nucléaire pourrait s’être produite. Tokyo Electric Power (Tepco) a précisé qu’il s’agissait du réacteur numéro 2 de la centrale Fukushima Dai-Ichi, gravement endommagée par un séisme et un tsunami le 11 mars 2011.

"Nous ne pouvons pas écarter la possibilité d’une réaction de fission nucléaire localisée”, a déclaré le porte-parole de Tepco, Hiroki Kawamata, ajoutant que l’injection de ces produits était une mesure de précaution. La fission nucléaire est le processus qui se produit habituellement dans les réacteurs atomiques, mais de façon contrôlée, ce qui n’est pas le cas à Fukushima. Tepco affirme toutefois que la température et la pression à l’intérieur du réacteur, ainsi que le niveau des radiations, n’avaient pas grandement changé.

Trois des six réacteurs de Fukushima Dai-Ichi ont été endommagés, de même que la piscine du quatrième, après la rupture de leur alimentation électrique et l’arrêt de leur système de refroidissement, accidents provoqués par le séisme et le tsunami du 11 mars.

Les craintes d’un redémarrage de fission nucléaire sont apparues après la découverte de gaz xenon 133 et 135, lesquels sont générés lors d’une fission nucléaire. Ces résultats doivent toutefois être confirmés.

Ces substances ayant une durée de vie radioactive courte – cinq jours pour le xenon 133 et neuf heures pour le xenon 135 –, la fission qui les a dégagées est forcément intervenue très récemment. Cette nouvelle avarie intervient alors que, grâce aux mesures prises depuis des mois pour refroidir les réacteurs, les températures au fond des cuves ont été ramenées depuis plusieurs semaines sous 100 °C, condition sine qua non pour parvenir à “un arrêt à froid d’ici à la fin de l’année”, selon les objectifs visés.

9 notes

shanksinatra:

The word from the land is bad enough. As my colleague Hiroko Tabuchi reported on Saturday, Japanese officials have detected elevated radiation levels in rice near the crippled reactors. Worrying radiation levels had already been detected in beef, milk, spinach and tea leaves, leading to recalls…

1 note

isacrimonie:

Le gouvernement a refusé les contrôles systématiques sur les fruits et autres viandes provenant des préfectures proches de Fukushima.

Dans les débats précédents l’élection d’un nouveau Premier ministre, le sujet n’a pas été évoqué. Les articles de presse sur cette thématique sont rares….

1 note

globaltechfirm:

SPECIAL REPORT - Fukushima long ranked Japan’s most hazardous nuclear plant

globaltechfirm:

SPECIAL REPORT - Fukushima long ranked Japan’s most hazardous nuclear plant

15 notes

judasnews:

Radioactive material released into the sea in the Fukushima nuclear power plant crisis is more than triple the amount estimated by plant operator Tokyo Electric Power Co, Japanese researchers say.

 

Japan’s biggest utility estimated around 4,720 trillion becquerels of cesium-137 and iodine-131 was released into the Pacific Ocean between March 21 and April 30, but researchers at the Japan Atomic Energy Agency (JAEA) put the amount 15,000 trillion becquerels, or terabecquerels.

 

Government regulations ban shipment of foodstuff containing over 500 becquerels of radioactive material per kg.

 

Takuya Kobayashi, a researcher at the agency, said on Friday the difference in figures was probably because his team measured airborne radioactive material that fell into the ocean in addition to material from contaminated water that leaked from the plant.

24 notes

Fukushima update

No.1 Plant : Air dose
▼southern side of The main office: 500 meters north-west of the Unit 2 .

308 μSv/h Time:09:00 September 09,2011 Winds: easterly 1.4m/s  

▼near the West Gate : 1,100 meters west of the Unit 2 .

 12.3μSv/h Time:09:00 September 09, 2011 Winds: easterly 1.4 m/s

There was no neutron dose detected.

1 note